Ressource alternative en santé mentale

3. La participation à la vie associative de la ressource

  1. L’alternative favorise la participation active des personnes à la vie démocratique de la ressource de façon à permettre aux membres l’appropriation de leur statut de citoyens à part entière.
    1. L’alternative favorise l’accès à tous les lieux de pouvoir décisionnel.
    2. L’alternative travaille à améliorer, développer, inventer des formes nouvelles d’exercice du pouvoir.
    3. L’alternative favorise la mise en place de structures administratives extrêmement légères de façon à faciliter la souplesse de travail, le changement, la capacité de s’adapter à ce qui se présente et la participation.
    4. L’alternative travaille à ce que les personnes deviennent de véritables acteurs au sein de la ressource et non pas de simples consommateurs passifs de services.
  2. L’alternative favorise toutes les formes d’expression artistique et suscite la participation à la vie culturelle de la société.
  3. L’alternative intègre la notion de plaisir, c’est-à-dire que la « difficulté d’être » est intégrée dans l’ensemble de la vie où l’on retrouve le plaisir, la fête.
  4. L’alternative favorise la mise en place de ressources à taille humaine, c’est-à-dire de petites ressources où l’on n’accueille pas un trop grand nombre de personnes à la fois, et où il est plus facile d’avoir accès à la communication, à la participation.
  5. L’alternative favorise la mise en place de ressources souples, ayant une grande capacité d’adaptation, des ressources en constante évolution, c’est-à-dire capables de se remettre perpétuellement en question selon les circonstances, les événements, les nécessités, la clientèle.
  6. L’alternative contribue à créer un lieu et un sentiment d’appartenance parce qu’il n’y a pas de jugement porté sur les personnes, parce qu’on tente d’éviter le plus possible les préjugés.
  7. L’alternative travaille à faciliter les contacts entre les personnes au sein de la ressource, à rendre les contacts plus directs, plus sensibles, plus humains.

X

Haut de la page